Quelle est la différence entre la Crypto et les banques traditionnelles ?

Depuis plus d'une décennie, les épargnants subissent le poids des taux d'intérêt ultra-bas en finance traditionnelle. À titre d’exemple, le taux d'épargne moyen est d'environ 0,04 % aux États-Unis, 0,40 % au Royaume-Uni, et 0,50 % pour les pays de la zone Euro (l'Espagne et l'Allemagne ne dépassant pas 0,02 %). Et comme les banques centrales continuent de privilégier l'impression monétaire pour maintenir les marchés boursiers à flot plutôt que de relever les taux d'intérêt, cette situation a peu de chances de changer.

Nous avons pourtant récemment assisté à l'émergence de nouvelles technologies ayant transformé notre manière d’utiliser l'argent, ce qui a conduit de plus en plus de personnes à se tourner vers les cryptomonnaies pour investir et épargner. Mais en cela diffère-t-il des institutions bancaires classiques ?

Les avantages des banques traditionnelles

Les banques auxquelles nous sommes habitués disposent généralement d’un degré de stabilité et de sécurité élevé. Malgré la concurrence d'initiatives FinTech susceptibles d'offrir plus de flexibilité et moins de frais, les banques traditionnelles conservent certains avantages.

Elles sont généralement considérées comme présentant des niveaux de risque plus faibles, notamment en raison du fait qu'elles détiennent une large quantité d'actifs physiques, et parce qu’elles sont le plus souvent réglementées, contrairement à beaucoup de sociétés Crypto (bien que de plus en plus de régulations soient en train d’être implémentées).

Les services financiers subissent également près de 300 fois plus de cyberattaques que les autres industries, ce qui fait de la sécurité une préoccupation majeure pour ce secteur. Les banques augmentent continuellement leurs dépenses en la matière, mais le coût moyen des attaques est également en hausse.

Les banques traditionnelles disposent des budgets et de la main-d'œuvre nécessaires pour entretenir ces infrastructures, même si elles sont généralement plus lentes à adopter de nouvelles technologies pourtant capables d'offrir une sécurité, une transparence et une efficacité accrues, tout en réduisant les coûts. Cela commence cependant à changer avec des institutions comme la Deutsche Bank et JP Morgan ouvrant leurs portes à la blockchain, mais elles sont encore loin derrière les pionniers de la FinTech.

Les inconvénients des banques traditionnelles

Dans un monde financier en constante évolution, les investisseurs peuvent avoir l'impression de passer à côté d’opportunités en ne profitant pas des nouvelles possibilités offertes par la FinTech. Étant de grandes organisations internationales ayant connu peu de changements au cours des décennies, les banques traditionnelles ont du mal à s'adapter aux dernières innovations. Les banques en ligne peuvent souvent offrir une plus grande flexibilité, mais leurs taux d'intérêt ne sont guère plus élevés, et dans les deux cas, les taux sont très bas par rapport à ce qu'offre la Crypto.

Une autre chose à prendre en compte est que ces banques facturent généralement des frais assez élevés, mais leur plus gros inconvénient est qu’elles vous font en fin de compte perdre de l'argent. En effet, en raison des taux d'intérêt ultra-bas introduits par les banques centrales depuis 2009, l’inflation est aujourd’hui supérieure aux taux d'intérêt dans de nombreux pays occidentaux. Cela signifie que l'argent durement gagné que vous épargniez pour l'avenir n'est probablement pas même rentabilisé. Ce simple fait rend donc les banques traditionnelles assez inintéressantes pour épargner.

Les avantages de la Crypto

Depuis que les cryptomonnaies ont attiré l'attention du grand public, les histoires concernant des montées en flèche de diverses monnaies se sont multipliées. L'année dernière a vu des envolées du cours du Bitcoin, de l'Éther ou du Dogecoin, par exemple, qui ont été largement relayées par les médias.

De manière générale, les cryptomonnaies ont connu une hausse continue de leur valeur, avec des montées soudaines parfois provoquées par un simple tweet d'une personnalité influente. Bien que ces fortes augmentations suffisent à piquer l'intérêt des investisseurs à la recherche de rendements élevés, le niveau de volatilité est tel que beaucoup d'investisseurs préfèrent garder leur distance.

Cela a cependant changé avec l'introduction de stablecoins comme l'USD Coin (USDC) et l'USD Tether (USDT), qui sont indexés sur le dollar américain et conçus pour avoir une valeur fixe. Ces monnaies peuvent ainsi profiter du potentiel de la blockchain sans la volatilité inhérente à de nombreux autres secteurs du marché.

Les stablecoins et la DeFi offrent des rendements sûrs

Les stablecoins ont également donné naissance au monde en pleine expansion de la finance décentralisée (DeFi), où les utilisateurs peuvent investir ces actifs en échange d'un rendement annuel moyen souvent supérieur à 10 %. Investir avec une plateforme DeFi est un excellent moyen de gagner des intérêts sur votre argent tout en réduisant les risques, grâce à un système qui élimine le besoin d'intermédiaires comme les banques ou les courtiers.

De nombreuses plateformes DeFi comme YIELD App offrent également aux utilisateurs la possibilité d'investir dans d'autres devises comme le Bitcoin et l'Éther. Bien qu'elles n'offrent pas la même stabilité que les stablecoins, ces cryptomonnaies permettent aux utilisateurs de profiter de la croissance des prix pendant les marchés haussiers, tout en fournissant un revenu en toutes circonstances.

Les inconvénients de la Crypto

Investir avec des cryptomonnaies n'est cependant pas sans particularités dont les investisseurs devraient être conscients. Avec ces types de comptes et de plateformes, les utilisateurs peuvent parfois n’avoir qu'un accès limité à leurs fonds s’ils ne souhaitent pas payer de frais, et il peut également y avoir des limites à la quantité de fonds disponibles à un instant donné.

Contrairement aux banques traditionnelles, toutes les plateformes Crypto ne fournissent pas non plus d'assurance ou de protection des dépôts. Aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Europe, les liquidités épargnées dans une banque sont généralement protégées jusqu'à un certain niveau (250 000 $ aux États-Unis et 100 000 € en Europe). En Crypto, cependant, le niveau de protection des dépôts dépend de chaque plateforme, les utilisateurs devant parfois souscrire leurs propres polices d'assurance individuelles.

Tout bien considéré, cependant, il semble clair que les banques traditionnelles ne sont plus un choix judicieux pour épargner. Les taux d'intérêt ultra-bas sont devenus la nouvelle norme dans le domaine, et les plateformes DeFi offrent une alternative bien plus lucrative. Il s'agit d'un nouveau système bancaire qui demande un temps d'adaptation, mais à condition de choisir une plateforme fiable, il n'y a aucune raison pour ne pas pouvoir profiter d'excellents rendements tout en minimisant les risques.


Read More

Related Articles