Qu’est-ce qu’un échange décentralisé ?

Les échanges décentralisés, ou DEXs, sont l'un des principaux composants de l'écosystème DeFi, et ont dans une certaine mesure lancé cette nouvelle industrie. 

Les échanges remplissent une fonction clé dans l'espace crypto, et leur décentralisation a été sur la liste de tâches de la communauté Ethereum depuis le tout début du projet. Les premières tentatives remontent à 2016, mais les protocoles régissant les DEXs se sont améliorés radicalement depuis, ce qui a permis cet essor phénoménal de la DeFi.

En quoi un DEX est-il différent d'un échange traditionnel tel que Coinbase ? 

En bref, les échanges décentralisés permettent aux participants de négocier des actifs tels que des tokens ou des stablecoins sans avoir à recourir à un service tiers. Pour comprendre comment cela fonctionne et pourquoi c'est important, nous devons d'abord comprendre comment fonctionnent les échanges traditionnels.

Lorsque vous utilisez un échange centralisé, vous déposez vos actifs sous la garde d'une société telle que Binance ou Coinbase. Cette société ajoute ensuite votre ordre d’achat/vente à un livre interne appelé carnet d'ordres. Dès que le prix et le montant de votre ordre correspondent à ceux d'un ordre opposé, un échange d'actifs est lancé. Concrètement, cela signifie que l'échange retire l'actif du compte du vendeur, le dépose sur celui de l'acheteur, et vice versa. 

Ce processus semble assez simple, mais il ne fonctionne de manière aussi transparente que décrit ici que si la plateforme fournit suffisamment de liquidité. Sans liquidité, le trading devient lent, inefficace et souvent peu rentable. Sur la plupart des marchés, la liquidité est fournie sous forme de service par des entités appelées “teneurs de marché”. Sans elles, la plupart des marchés, y compris les échanges traditionnels, auraient beaucoup de mal à fonctionner.

Ce mode de fonctionnement confère à une poignée d'acteurs de l'industrie une immense influence, voire la capacité d'en tirer des bénéfices importants. Non seulement les plateformes d'échange peuvent refuser de servir certains clients, verrouiller des actifs et supprimer ou promouvoir des projets à volonté, mais les grands teneurs de marché qui fournissent de la liquidité à ces plateformes exercent presque le même degré de pouvoir non réglementé. Ils décident seuls quels tokens seront cotés et comment ils seront négociés.

Toute la raison d'être des échanges décentralisés est de défaire cette concentration de pouvoir. Au lieu de confier à un tiers la garde des actifs, la gestion des carnets d'ordres et l'échange d'actifs, sur un DEX, la plupart de ce processus est régi par des contrats intelligents, et exécuté automatiquement et de manière immuable sur la blockchain. Tant que deux parties consentantes s'entendent sur une transaction, celle-ci se déroule sans que personne ne puisse l'arrêter. 

Comment cela fonctionne-t-il ?

Comme nous l'avons vu ci-dessus, chaque plateforme d'échange d'actifs doit remplir les fonctions suivantes : dépôts de capitaux, enregistrement des ordres, confrontation des ordres et échange d'actifs. Les échanges décentralisés diffèrent par le degré de décentralisation de ces fonctions, et leur exécution sous forme de contrats intelligents dans la blockchain. 

Les DEXs de première génération, tels qu'EtherDelta, ont tenté de recréer la manière exacte dont fonctionnent les échanges centralisés en utilisant des contrats intelligents pour régir l'ensemble du processus. Pour des raisons techniques, le carnet d'ordres d'EtherDelta se trouvait hors chaîne sur un serveur standard, tandis que la correspondance des ordres et l'échange d'actifs se faisaient sur Ethereum, hors du contrôle de l'équipe d'EtherDelta - ou de quiconque autre, d'ailleurs. 

EtherDelta était une incroyable preuve de concept, mais sa fonctionnalité était assez limitée. Le plus grand inconvénient du projet était un manque chronique de liquidité. La tenue de marché traditionnelle, qui résout normalement ce problème, n'était pas envisageable car elle serait incroyablement coûteuse et lente sur Ethereum. Elle implique en effet un très grand nombre d'ordres qui doivent être constamment créés et annulés pour se synchroniser avec le comportement du marché - ce qui ne peut pas être fait de manière rentable compte tenu du temps de bloc sur Ethereum, et des frais de gaz.

UniSwap a par la suite résolu le problème de liquidité d'EtherDelta en réinventant fondamentalement le fonctionnement des échanges, la façon dont ils obtiennent de la liquidité, et le mode de détermination des prix. Au lieu de compter sur les teneurs de marché pour fournir de la liquidité, UniSwap a invité la communauté à déposer des fonds dans des pools contre rémunération. Ces récompenses sont dans une large mesure à la base de la plupart des stratégies d'extraction de liquidité, et la raison pour laquelle vous lisez ces lignes aujourd'hui. 

Les pools de liquidité et les algorithmes automatisés qui les régissent sont une invention ingénieuse qui a non seulement rendu les teneurs de marché superflus et facilité le trading décentralisé de manière inédite, mais également réinventé le fonctionnement de la détermination des prix.


Read More

Related Articles