2/12/2021

Épargner facilement avec la DeFi

On pense souvent que le monde des cryptomonnaies n'est réservé qu'aux plus téméraires, non sans raison. Quiconque a déjà suivi le cours des plus importantes cryptomonnaies sait qu’elles peuvent être particulièrement volatiles. C'est notamment le cas du Bitcoin, qui peut connaître des gains comme des pertes de plus de 20 % en une seule journée.

Ce genre de fluctuations dérange même les traders expérimentés, donc pour ceux qui ne connaissent pas bien la Crypto, cela peut donner l'impression que le marché n’a aucun sens. Une personne qui a été habituée à épargner auprès d’une banque, avec peut-être aussi un plan de retraite à côté, n’envisagera pas nécessairement d’investir dans les cryptomonnaies.

Il existe cependant un nouveau domaine de la Crypto en plein essor qui pourrait l’intéresser : la finance décentralisée (DeFi). La DeFi offre aux épargnants comme aux investisseurs la possibilité d'obtenir des rendements que la finance traditionnelle n'a pas connus depuis des décennies.

Des stablecoins pour plus de tranquillité

Connues sous le nom de "stablecoins", ces cryptomonnaies ne fluctuent pas comme le Bitcoin ou l'Éther, mais leur valeur correspond à celle d’une monnaie traditionnelle. Beaucoup d'entre elles, comme l'USD Coin (USDC), sont indexées sur le dollar américain et, en tout cas pour ce qui est de l'USDC, soumettent leurs trésoreries à des audits réguliers et indépendants par souci de transparence.

Les stablecoins comme l'USDC, l'USD Tether (USDT) et le True USD (TUSD) peuvent actuellement être épargnés via une plateforme bancaire ou de gestion de patrimoine DeFi pour un rendement annuel à deux chiffres. En outre, les utilisateurs qui déposent leurs stablecoins sur une plateforme DeFi reçoivent souvent également le token natif de cette plateforme, ce qui peut considérablement augmenter leurs bénéfices.

Risque et retour sur investissement 

La DeFi offre donc la possibilité de gagner plus de 10 % sur des actifs numériques dont la valeur suit celle d’une monnaie traditionnelle. Cela peut donc séduire ceux qui, à l'époque des taux d'intérêt quasi-nuls dans le “monde réel", épargnent via leur banque.

À lire : Inflation, cash & cryptomonnaies

Cela ne veut pas dire pour autant que les cryptomonnaies sont comparables à l'argent liquide en termes de risque. Si vous épargnez dans une banque, selon votre région et votre juridiction, vous aurez accès à certaines protections qui signifient que, si elle faisait faillite, vous ne perdriez pas tout votre argent. Au Royaume-Uni et en Europe, par exemple, cela est vrai pour les espèces détenues dans une banque jusqu'à une valeur de 100 000 euros.

Avec les cryptomonnaies, cependant, il n'existe pas de garanties généralisées. Si l’utilisation de nouveaux produits d'assurance innovants conçus pour protéger les utilisateurs contre le vol, les piratages et les défaillances techniques est de plus en plus courante parmi les plateformes et les protocoles DeFi, un risque subsiste. C'est en grande partie à l'utilisateur de gérer sa Crypto et de s'assurer qu'il conserve en sécurité ses mots de passe et ses clés privées.

À lire : Comment sécuriser votre Crypto

Ce que les plateformes DeFi offrent de plus par rapport aux banques traditionnelles, c'est un “vrai” rendement annuel. Comme la plupart des gens le savent, dans de nombreuses économies développées, les taux d'intérêt ne font que baisser depuis plus d'une décennie, et il est peu probable que cette situation change de sitôt.

Cela signifie qu’un épargnant perd en réalité de l'argent chaque fois qu’il place des fonds à la banque, l'augmentation du coût des biens et des services (l'inflation) étant chaque année supérieure aux taux d'intérêt. Si vous n'obtenez que 0,5 % sur vos 2 000 € à la banque, par exemple, mais que l'inflation est de 2 %, l'année prochaine, ils ne vaudront plus que 1 970 €.

Un revenu passif simple

Mais personne n’est obligé de perdre de l’argent. Bien qu’il ne faille jamais mettre tous ses œufs dans le même panier, il est relativement facile de gagner un revenu passif en plaçant une partie de ces 2 000 € dans des stablecoins, puis sur une plateforme DeFi.  

Sur YIELD App, par exemple, 1 000 € épargnés en USDC peuvent rapporter 120 € sur l'année, sans même avoir à détenir de tokens YLD. Ce montant est à comparer aux 5 € que proposerait une banque avec un taux de 0,5 % par an, un taux d'intérêt assez courant aujourd'hui.

Certes, il y aura des frais de transaction lors du dépôt sur une plateforme DeFi, mais pour ceux qui souhaitent épargner sur le long terme, ils s'avéreront insignifiants. En outre, en participant à l'écosystème DeFi, les utilisateurs peuvent également bénéficier de la valeur et de l'utilité potentielles des tokens.

À lire : Comment acheter des cryptommonaies en évitant les frais

Comme pour tout type d'investissement alternatif, lorsque vous envisagez d'acheter ou d'investir dans une cryptomonnaie, quelle qu'elle soit, il est essentiel de ne jamais engager ce que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Bien que les stablecoins ne présentent pas le même type de volatilité que le Bitcoin et de nombreuses autres cryptomonnaies, ils ne bénéficient pas du même type de protection que l'épargne en espèces auprès des grandes banques.

Cependant, la DeFi ouvre de plus en plus d'opportunités de revenus passifs pour les épargnants du monde entier qui souhaitent profiter de l'un des domaines les plus récents et les plus innovants de la finance actuellement. En déposant simplement des fonds et en les laissant produire des intérêts pendant un an, un épargnant qui n'aurait auparavant pas envisagé de s’intéresser aux cryptomonnaies peut maintenant bénéficier de rendements sur son épargne jamais vus depuis un demi-siècle.

Read More

Related Articles